Naturel et bio  Abonné

Publié le 24/04/2017

Être labellisé bio pour un cosmétique signifie autant que la formule inclut certains types d'éléments qu'elle en exclut d'autres. Parmi les ingrédients qui doivent figurer dans la composition du produit bio, certains pourcentages peuvent être imposés. Tout dépend du cahier des charges dont relève le label. Pour Cosmébio, Ecocert et Bureau Veritas, par exemple, le produit fini doit intégrer un minimum de 95 % d'ingrédients d'origine naturelle et un minimum de 95 % des ingrédients végétaux issus de l'agriculture biologique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte