Multaq ne peut plus être prescrit que par les cardiologues

Publié le 26/01/2012

Multaq (Sanofi) ne pourra plus désormais être prescrit que par des cardiologues, indique l’agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (AFSSAPS). « Il n’est désormais plus possible pour un médecin généraliste de prescrire ou de renouveler un traitement par Multaq, avertit l’AFSSAPS en ligne, en précisant que les patients doivent être adressés à un cardiologue, afin de réévaluer le traitement. » Cet antiarythmique est autorisé dans toute l’Union européenne, et il est disponible en France depuis octobre 2010. Depuis sa commercialisation, il est sous « surveillance renforcée ». Il a en outre fait l’objet d’une réévaluation européenne de son rapport bénéfice/risque après l’observation d’atteintes hépatiques graves et l’arrêt d’un essai clinique en raison de complications cardio-vasculaires. À la suite de cette réévaluation, son usage a été limité en octobre 2011. Il n’est plus remboursé depuis le début de l’année.

Quotipharm.com, le 26/01/2012

Source : lequotidiendupharmacien.fr