Automédication

Mortelle pratique chez l'étudiant en pharmacie  Abonné

Par
Didier Doukhan -
Publié le 17/10/2019

C'était il y a 18 mois. Il avait 20 ans. Un soir de février, ce brillant étudiant en 2e année de pharmacie à l'université de Montréal (UdeM) avait décidé de sortir en ville avec ses copains. Au petit matin, il était mort.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte