Questions sur ordonnance

Monsieur Thierry H., 43 ans  Abonné

Publié le 05/02/2018
Monsieur H. est suivi pour asthme depuis une dizaine d’années. Son traitement de fond est complété par d’éventuelles administrations d’un bronchodilatateur inhalé à la demande en cas d’exacerbation (en l’occurrence du salbutamol = Ventoline). Ayant constaté la présence de petits « placards » blanchâtres dans sa bouche, il a consulté le médecin. Diagnostic évident : mycose buccale.

Quels principes actifs ?

Formodual, un traitement continu de l'asthme, associe un corticoïde (béclométasone) et un bronchodilatateur bêta-2 agoniste d'action prolongée (formotérol). Cette même association peut être également utilisée pour soulager les symptômes induits par une exacerbation de l’asthme, sous forme d’inhalations supplémentaires (mais Monsieur H. dispose pour cela de salbutamol).

Mycostatine (nystatine) est un polyène antifongique indiqué dans le traitement (ou la prévention) de la candidose buccale et pharyngée.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte