À la direction d’un club de basket

Monsieur Blaise fait dribbler le quartier  Abonné

Publié le 17/06/2010
Du sang, de la sueur, des larmes : une bonne fatigue sur un terrain de basket où Blaise Guiakora entraîne les jeunes de son quartier. Se disputer un ballon, pour gagner du respect mutuel.

Crédit photo : JG

« DANS MON CLUB, on n’insulte pas l’arbitre, on n’embête pas les filles.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte