HUMEUR

Mon problème est le vôtre  Abonné

Publié le 16/09/2010

Si j’ai bien compris, nous allons tous être équipés d’un nouveau compteur de courant électrique, une merveille technologique dont le seul -mais majeur- inconvénient est qu’il sera payé par le consommateur et non par EDF. Comme on n’arrête pas le progrès, le changement de compteur va tout balayer sur son passage, y compris les réticences des citoyens indignés de devoir payer 240 euros supplémentaires, en dix ans il est vrai. L’attitude de la compagnie est furieusement contemporaine : c’est au client de payer mes formidables trouvailles.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte