Modifier le cours de la maladie  Abonné

Publié le 03/07/2017

Souhaitant aller au-delà du traitement purement symptomatique des maladies respiratoires (tout en continuant à le perfectionner, par exemple en élaborant des tri et quadri-associations fixes et en développant la technologie dite de co-suspension pour améliorer la formulation des aérosols), la recherche Astra Zeneca s’est engagée dans d’ambitieux programmes visant à modifier le cours évolutif même de l’asthme et de la BPCO.

Trois grandes thématiques de recherche sont ainsi actuellement travaillées concernant l’épithélium, l’immunité et la régénération pulmonaire.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte