Questions sur ordonnance

Mme Paulette T., 38 ans  Abonné

Par
Publié le 01/06/2015
Voici trois mois que Mme T. est traitée pour urticaire chronique. Les tests allergologiques et les examens plus généraux n’ont pas permis d’en trouver l’étiologie, qu’il convient probablement de ramener simplement au stress. Les signes cliniques restent superficiels : il n’y a pas trace d’angio-œdème, mais elle vit avec angoisse l’apparition et la migration des papules urticariennes rougeâtres, stigmatisantes et prurigineuses, répandues sur les épaules, le décolleté, le bas du visage et les sourcils. Elle a été traitée jusqu’alors par cétirizine (Virlix 10 mg 1 cp le matin) pendant un mois puis par ébastine (Kestin 10 mg 1 cp le matin) sans succès. Le dermatologue a prescrit ce jour une bithérapie antiallergique.

Quels sont les principes actifs ?

Le traitement de troisième intention associe :

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte