Ministre de la Santé à 39 ans  Abonné

Publié le 20/02/2020

Neurologue, Olivier Véran se fait connaître pour la première fois en 2007. Alors secrétaire général des associations des internes des hôpitaux de Grenoble, il s'oppose à une réforme contre la liberté d'installation des médecins. C'est en 2012 que débute réellement sa carrière politique. À seulement 32 ans, il fait son entrée à l'Assemblée nationale en tant que suppléant de Geneviève Fioraso, nommée ministre de la Recherche. En 2015, il rejoint le mouvement « En Marche » et devient peu après le référent santé du futur chef de l'État durant la campagne présidentielle.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte