Tendances et marchés

Micronutrition : une jeune pousse prometteuse pour l’officine  Abonné

Publié le 22/10/2015
Longtemps réservée à un cercle d’initiés, la micronutrition sort aujourd’hui de la confidentialité pour devenir un marché à part entière de l’officine.Le développement de la micronutrition absorbe de plus en plus de titulaires. Ils y voient un vecteur de croissance pour l’officine dans lequel ils retrouvent leur cœur de métier : le conseil santé. Un marché compétitif et une offre de formation diversifiée finissent de les convaincre de goûter à cette nouvelle discipline.

La micronutrition à l’officine est une histoire de passions. Et de convictions. Les pharmaciens qui se sont lancés dans ce domaine témoignent d’une expansion de leur activité à la mesure de leur engouement. À tel point qu’il n’est pas rare que ce rayon s’élargisse à d’autres terrains, celui de la phytothérapie, de l’aromathérapie, ou encore des médecines douces, suscitant une certaine confusion auprès des patients et des professionnels eux-mêmes.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte