Portrait

Michel Gabas, un maire pharmacien contre les déserts médicaux  Abonné

Publié le 05/03/2020
Maire d’Eauze (Gers) et candidat à sa succession aux prochaines élections municipales, Michel Gabas poursuit son combat aux côtés des oubliés du système de santé. Ce pharmacien, qui en 2017 interpellait le Premier ministre sur les déserts médicaux, n’a rien perdu de sa pugnacité.
portrait Gabas

portrait Gabas
Crédit photo : P.Jayat

Novembre 2017, le monde de la santé découvre Michel Gabas. Ce pharmacien, maire d’une commune rurale de 4 000 habitants en pays d’Armagnac, adresse une lettre ouverte au Premier ministre. Il y fustige un système de santé qui limite l’accès au soin d’une partie de ses citoyens et avance ses idées pour combattre les déserts médicaux*.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte