Pharmacien, entomologiste, botaniste, peintre…

Michel Dusautois, fregoli des passions  Abonné

Publié le 24/09/2009
En d’autres temps, cet homme-là aurait été traité de dilettante : pharmacien d’officine, entomologiste, botaniste, enseignant, maquettiste, peintre. Mais aussi lieutenant-colonel chez les sapeurs-pompiers. Mais derrière toutes ces spécialités, Michel Dusautois, 59 ans, titulaire au May-sur-Evre, près de Cholet (Maine et Loire), vit ses passions au quotidien, qu’il n’hésite jamais à partager avec ses patients, ses amis ou ses confrères.

Crédit photo : amp

CET HOMME-LÀ connaît tout dans ses domaines de prédilection, et sait tout faire, se conduisant en moderne Pic de la Mirandole et occupant son temps à mille pour cent. « L’important n’est pas la connaissance, mais plutôt la manière dont on la transmet. Le pharmacien est un acteur de son temps, qui a suivi des études pluridisciplinaires, et qui, souvent, y a découvert des pôles d’intérêt. Ainsi, la faculté nous fait-elle découvrir l’univers de la mycologie, qui, pour certains – ce fut mon cas – devient une passion. »

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte