À mi-chemin de la médecine  Abonné

Publié le 09/09/2013

« Neverdays », d’Alizé Meurisse : une clinique privée propose à un acteur célèbre des injections d’ADN temporaires permettant de changer d’apparence afin de retrouver les avantages de l’anonymat… au risque de le faire plonger dans la folie (Allia).

« Brouillard », de Jean-Claude Pirotte : aux prises avec les métastases et la chimiothérapie, rattrapé par la culpabilité à l’approche de la mort, le narrateur pose la question du rachat par la littérature (Le Cherche-Midi).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte