Dernière chronique avant les vacances

Méthadone ou VTC?  Abonné

Publié le 07/07/2011
La comptabilité des stupéfiants peut réserver bien des surprises

La comptabilité des stupéfiants peut réserver bien des surprises
Crédit photo : GARO/PHANIE

C’EST UNE QUESTION importante, tout de même. Qu’est ce qui compte le plus, dans la vie d’un pharmacien, la comptabilité des stupéfiants, ou bien l’amitié? On pourrait répondre que ça dépend du pharmacien. Ou bien du moment. Ou bien de l’état de son registre et de son coffre de stupéfiants le jour où un inspecteur de la pharmacie décide de lui faire une visite. Mais, en fait, c’est juste une question rhétorique. J’hésitais simplement entre deux sujets pour cette chronique, et, comme je ne suis pas arrivée à trancher, vous aurez droit aux deux.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte