Humeur

Mélenchopoulos  Abonné

Publié le 29/01/2015

La Grèce, c’est magique, c’est beau comme l’antique ! La Grèce, c’est le paradis de l’extrême gauche, le pays où elle triomphe, où elle s’empare du pouvoir, où elle règle son compte à l’Europe, à laquelle elle va demander une rallonge tout en lui annonçant qu’elle ne remboursera pas ses dettes. Chef du Front de gauche, Jean-Luc Mélenchon arbore donc le sourire extasié de l’homme qui assiste à l’accomplissement de son rêve le plus fou.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte