Médicaments falsifiés : une déclaration commune des Ordres francophones

Publié le 02/11/2011

Les présidents des Ordres de pharmaciens francophones, membres de la Conférence internationale des ordres de pharmaciens francophones (CIOPF), ont signé le mercredi 2 novembre une déclaration commune, relative à la lutte contre les médicaments falsifiés. Isabelle Adenot, présidente de la CIOPF et du Conseil national de l’Ordre des pharmaciens, y voit « un acte fort » car « nous interpellons les autorités politiques et engageons nos 33 Ordres ». La CIOPF demande notamment aux autorités de favoriser l’accès des populations aux médicaments de qualité et de mener des actions concrètes pour éradiquer tout circuit non sécurisé aboutissant à la délivrance de médicaments. Elle souhaite également que soient désormais toujours associés les pharmaciens et leurs organisations professionnelles dans les instances et programmes de lutte contre les médicaments falsifiés. De son côté, la CIOPF s’engage notamment à soutenir toute action des autorités sanitaires visant à lutter contre l’élaboration, le trafic et la diffusion des médicaments falsifiés et toute action visant à renforcer la capacité des pharmaciens à les détecter.

Quotipharm.com, le 02/11/2011

Source : lequotidiendupharmacien.fr