Médicaments et allaitement : des règles simples  Abonné

Par
Didier Rodde -
Publié le 09/06/2016

- Deux grands principes :

Le bénéfice du traitement ou de l’allaitement doit largement dépasser le risque.

Dans le cas contraire, il convient d’arrêter ou de suspendre temporairement l’allaitement en l’entretenant avec un tire-lait, ou de différer le traitement si cela est possible.

- Réduire le nombre de médicaments :

Éviter les médicaments non indispensables ou n’apportant pas de bénéfice démontré.

Éviter les associations de principes actifs.

Mettre en garde contre l’automédication.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte