Mediator : l’office antifraude européen ouvre une enquête sur l’EMA

Publié le 26/07/2011

Suite à l’affaire du Mediator, l’office antifraude européen (OLAF) a annoncé l’ouverture d’une enquête sur d’éventuels conflits d’intérêts au sein de l’Agence européenne du médicament (EMA). L’OLAF indique que cette enquête est destinée à « vérifier les allégations de conflits d’intérêts » à l’EMA, à la suite d’informations transmises par la députée européenne écologiste Michèle Rivasi. Elle peut aboutir à un classement sans suite, un recouvrement financier, une saisine des autorités disciplinaires de l’EMA ou un renvoi du dossier aux autorités judiciaires nationales. L’OLAF a précisé que l’enquête se ferait « en collaboration avec les autorités judiciaires françaises ».

QUOTIPHARM.COM, LE 26/07/2011

Source : lequotidiendupharmacien.fr