Mediator : le tribunal de Paris reçoit 116 plaintes

Publié le 11/01/2011

Cent seize plaintes pour homicides et blessures involontaires ont été déposées ce jour au tribunal de Paris par l’Association des victimes de l’isoméride et du Mediator (AVIM), représentant les victimes présumées de ce médicament. Par la voix de son avocat, l’AVIM espère que « l’ouverture d’une information judiciaire et la nomination d’experts ne prendront que quelques semaines », avant que ne débute l’instruction. Plusieurs centaines d’autres plaintes, au moins, doivent être déposées. L’association UFC-Que Choisir a également annoncé le dépôt d’une plainte dans les jours qui viennent. Le groupe Servier se dit prêt à « assumer sa responsabilité si elle est engagée », a déclaré sa directrice générale en charge des relations extérieures, Lucy Vincent.

Quotipharm.com, le 11/01/2011

Source : lequotidiendupharmacien.fr