Prévention, dépistage, conseil thérapeutique

Médecins-pharmaciens : la guerre aura-t-elle lieu ?  Abonné

Publié le 17/09/2013
Le Conseil national de l’Ordre des médecins s’en prend vivement aux initiatives du groupement Giphar et de la mutuelle MTRL. Estimant qu’elles font la promotion d’une consultation médicale, l’instance menace d’engager des poursuites judiciaires pour exercice illégal de la médecine.

LE CONSEIL national de l’Ordre des médecins (CNOM) voit rouge. Il estime que la campagne de communication du groupement Giphar (le « Quotidien » du 4 décembre 2008), mais aussi le contrat « Réflexe, prévention, santé » proposé par la mutuelle MTRL et les Assurances du Crédit Mutuel (notre édition du 23 avril 2007), piétinent les plates bandes du corps médical.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte