Médecin, une autre profession exposée  Abonné

Par
Marie Bonte -
Publié le 09/07/2018

À l’instar des pharmaciens, les autres professionnels de santé, hospitaliers comme libéraux, sont la cible d’actes de violence et d’incivilité, en recrudescence. L’observatoire de la sécurité des médecins a ainsi recensé, en 2017, un nombre record avec 1 035 déclarations, dont 75 agressions physiques, 88 actes de vandalisme, 239 vols ou tentatives de vols et 638 attaques verbales. Dans 71 % des cas, le praticien exerçait en libéral.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte