Maxime  Abonné

Publié le 20/01/2020

Il cotise à partir de 2025 à hauteur d’1 PASS (plafond annuel de la Sécurité sociale, PASS) (1).

À l’issue de 31 ans de carrière de titulaire, il part à la retraite à 66 ans. Dans l’hypothèse d’une revalorisation annuelle du revenu moyen par tête (RMPT) (2) de 0,50 % (net d’inflation), il percevra 40 707 euros de retraite annuelle dans le régime complémentaire par capitalisation des pharmaciens (RCC), soit 7,78 % du montant total des cotisations contre une retraite annuelle de 35 194 euros (6,73 % du total des cotisations) dans le cas du Régime universel (RU).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte