Selon une délégation ordinale reçue au ministère de la Santé

Marisol Touraine ne pourra s’en tenir au statu quo  Abonné

Par
Publié le 11/09/2014
Lundi 8 septembre, une délégation ordinale menée par Isabelle Adenot était reçue par la ministre de la Santé. Débattant autour du projet de loi croissance et pouvoir d’achat, la présidente du Conseil national a présenté l’ensemble des positions contenues dans la délibération du Conseil national. Tout en se disant attentive aux préoccupations des pharmaciens et motivée à défendre les spécificités du secteur de la santé, la ministre n’a pu promettre le maintien du statu quo.
La ministre de la Santé promet de faire valoir les spécificités de la profession

La ministre de la Santé promet de faire valoir les spécificités de la profession
Crédit photo : S. TOUBON

« LA MINISTRE a été cordiale, et nous l’avons été aussi, tout en étant combatifs et très fermes, car ce sont des paramètres clés de la profession de pharmacien qui sont actuellement en jeu. Nous devons être extrêmement vigilants pour les défendre, c’est-à-dire pour défendre la santé des Français. » Tel était le sentiment d’Isabelle Adenot au sortir de sa récente entrevue avec Marisol Touraine.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte