Marisol Touraine défend le monopole des pharmacies

Par
Publié le 19/12/2013

Marisol Touraine réaffirme son attachement au monopole officinal de dispensation des médicaments. À la suite de l’avis de l’Autorité de la concurrence sur la distribution du médicament en ville, la ministre de la Santé rappelle que le monopole de vente accordé aux pharmacies « permet à notre pays de sécuriser leur dispensation et d’agir efficacement contre la contrefaçon, tout en garantissant l’accès de nos concitoyens aux médicaments sur l’ensemble du territoire ». « Leur dispensation nécessite, au bénéfice des patients, notamment âgés, l’exercice d’une mission de conseil, à l’officine comme pour la vente en ligne », affirme-t-elle. Marisol Touraine souligne également qu’elle considère que les officines, acteurs du premier recours, sont appelées à prendre toute leur place dans le système de santé, dans le cadre de la stratégie nationale de santé. Dans ce contexte, la ministre se dit « attentive à ce que les négociations engagées par les pharmaciens avec l’assurance-maladie sur l’évolution du mode de rémunération de l’officine débouchent rapidement ».


Source : lequotidiendupharmacien.fr