Pharmacien principal de réserve au service de santé des armées

Marie-Pierre Antoine, Mme le commandant  Abonné

Publié le 19/04/2010
À 38 ans, Marie-Pierre Antoine est pharmacien principal de réserve au service de santé des armées. Active, la jeune femme profite de ses week-ends et de ses jours de congés pour s’entraîner, et se perfectionner aux techniques militaires notamment à la mise en œuvre d’un hôpital de campagne à Montlhéry, sa base d’affectation. Elle y a gagné ses galons de commandant.
Une vocation héritée de son père

Une vocation héritée de son père
Crédit photo : dr

« LES ENFANTS, je pars en mission. Je ne reviendrai peut-être pas, et si c’est le cas, c’est que je serais mort pour la France et pour vous. » Tels sont les mots qui ont marqué l’enfance de Marie-Pierre Antoine, aujourd’hui pharmacien principal de réserve au service de santé des armées. Officinale de formation, titulaire d’un DESS d’économie de la Santé, la jeune femme a tout mis en œuvre pour intégrer l’armée de réserve, où elle sert avec le grade de pharmacien principal.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte