Le monde aujourd'hui

Malaise policier, démocratie en danger  Abonné

Par
Publié le 24/10/2016
François Hollande arrive si essouflé au terme de son parcours cahotique que la nouvelle crise qu'il a à gérer ne devrait pas sensiblement freiner sa course déjà lente. Mais la révolte des policiers pose un problème peut-être plus grave que son échec économique et social. Elle mine les fondements même de notre démocratie.

Elle a éclaté sous le choc des graves incidents de Viry-Châtillon qui répandent dans les forces de l'ordre en particulier et dans la population en général l'idée que les brigands de tout poil ont pris le dessus, se moquent de l'ordre et semblent assurés de leur impunité.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte