HUMEUR

Madoff au pouvoir  Abonné

Publié le 03/06/2010

Martine Aubry a cru bon de traiter Nicolas Sarkozy de Madoff (l’escroc américain aux 50 milliards) et aussitôt toutes les bonnes âmes de France ont dénoncé son excès de langage. En fait, si la notion d’ « insulte juste » existait, il faudrait qu’elle soit au moins adaptée à sa cible : par exemple, ce n’est pas faire injure à Mme Aubry que de lui reprocher d’avoir instauré la semaine de 35 heures, dès lors qu’elle la revendique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte