Le monde aujourd'hui

Macron tente de déminer la rentrée  Abonné

Par
Publié le 02/09/2019
Quelques journées de la fin du mois d'août ont permis au président de la République de lancer ce qu'il est convenu d'appeler l'acte II du quinquennat : il a reçu Vladimir Poutine à  Fort-Brégançon, il a réussi brillamment le sommet du G7 à Biarritz, et, par divers effets d'annonce, il s'est montré plus conciliant avec les syndicats, qui seront reçus par le Premier ministre dès cette semaine.
Macron tente de déminer la rentrée

Macron tente de déminer la rentrée
Crédit photo : AFP

Emmanuel Macron ne pouvait apaiser ses relations avec les corps intermédiaires sans atténuer quelque peu ses nouveaux projets de réforme. Ce n'est pas un hasard si, au détour d'une conversation avec France 2 le 26 août, il s'est déclaré plus intéressé par une réforme des retraites fondée sur la durée des cotisations qu'une réforme bâtie autour de la durée des carrières. Il ne s'agit pas d'un détail : les syndicats étaient vent debout contre lui parce qu'il avait fait des 64 ans l'âge à partir duquel tout retraité toucherait la totalité de sa pension.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte