Le monde aujourd'hui

Macron entre réforme et popularité  Abonné

Par
Richard Liscia -
Publié le 22/10/2018
Dans le discours télévisé qui a suivi le remaniement ministériel, Emmanuel Macron a reconnu qu'il avait commis des maladresses de communication. Amplifiées par des médias implacables, elles expliquent pour une bonne part la chute vertigineuse de sa popularité. Mais le président a aussi annoncé qu'il poursuivrait l'application de son plan réformiste. C'est ce que craint une large partie de l'opinion.
Macron entre réforme et popupalrité

Macron entre réforme et popupalrité
Crédit photo : AFP

On peut toujours se demander s'il n'était pas préférable de supprimer l'impôt sur la fortune, par exemple en augmentant la franchise avant impôt à un et demi ou deux millions d'euros, pour ne pas pénaliser la classe moyenne supérieure. Ou si la hausse d'un point de la TVA n'aurait pas été plus judicieuse que l'augmentation de 1,7 % de la CSG, y compris pour les retraités qui, aujourd'hui, sont vent debout et ne se calment guère.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte