Le monde aujourd'hui

Macron doit tenir parole  Abonné

Par
Publié le 17/12/2018
La seule application de la mesure annoncée par le président de la République et qui consiste simplement à donner cent euros par mois aux salariés payés au Smic pose des problèmes énormes de logistique. En outre, le désordre qui règne dans le pays ne devrait pas inciter le gouvernement à attaquer le dossier de la réforme des retraites, qui est un baril de poudre, même si M. Macron dit le contraire.
Macron doit tenir parole

Macron doit tenir parole
Crédit photo : AFP

Ce n'est pas facile d'être généreux. Si vous croyez qu'il est facile de refiler cent euros par mois aux smicards du privé, vous vous trompez. Les fonctionnaires payés au salaire minimum peuvent toujours bénéficier d'une ligne supplémentaire leur accordant cent euros exonérés des prélèvements sociaux et exclus du calcul de l'impôt. Mais, dans le secteur privé, l'Etat ne peut pas demander aux entreprises de lui avancer l'argent et, sauf à envoyer un virement à des millions de travailleurs, il n'y a pas de solution.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte