Après la fermeture de la pharmacie Blanchet

Lyon n’a plus de pharmacie de garde la nuit  Abonné

Publié le 24/11/2011
Après le dépôt de bilan de la pharmacie Blanchet, officine quasi institutionnelle du paysage local, connue bien au-delà de l’agglomération parce qu’elle assurait traditionnellement la permanence de nuit dans l’hyper centre de Lyon, la deuxième ville de France se retrouve sans officine de garde après 19 heures. La nuit, les Lyonnais sont contraints d’aller en banlieue pour leurs médicaments *.
Les Lyonnais se retrouvent sans pharmacie après 19 heures

Les Lyonnais se retrouvent sans pharmacie après 19 heures
Crédit photo : dr

LA PHARMACIE LYONNAISE Blanchet, dans le quartier des Cordeliers, vient de fermer ses portes. Avec ce dépôt de bilan, qui a fait l’effet d’une déflagration dans le milieu officinal local, c’est toute une histoire de la pharmacie libérale lyonnaise qui disparaît. Quel est le Lyonnais qui n’a pas été contraint, une nuit, depuis vingt ans, d’aller montrer patte blanche derrière le guichet sécurisé de la seule officine ouverte jusqu’à l’aube ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte