Conflit entre les caisses et les pharmaciens en Auvergne-Rhône-Alpes

L'USPO suspend sa participation aux instances paritaires  Abonné

Par
Anne-Gaëlle Moulun -
Publié le 11/03/2019
En raison du harcèlement des caisses primaires d’assurance maladie envers les pharmaciens dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, les pharmaciens USPO ont décidé de suspendre leur participation à toutes les instances paritaires.
assurance maladie

assurance maladie
Crédit photo : phanie

« Les caisses primaires d’assurance maladie d’Auvergne-Rhône-Alpes ont effectué de nombreux contrôles, notamment sur des dispensations de bandelettes d’autosurveillance glycémique chez des patients non-insulinodépendants. Ces bandelettes sont remboursées à hauteur de 200 par an, mais les pharmaciens n’ont pas les moyens de savoir si le patient en a acheté davantage ! Il avait été conclu que les indus ne devaient pas être réclamés aux pharmaciens, mais aux patients.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte