L’USPO suspend la grève des gardes en août

Publié le 30/07/2010

Dans un communiqué en date du 30 juillet, l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO) annonce l’arrêt de la grève des gardes pendant le mois d’août, « période où la sensibilisation de la population est difficile ». Pour le syndicat, « engager un mouvement long de 45 jours sans aucun objectif précis, hormis la division syndicale, est inefficace et nuit à la profession ». L’USPO envisage d’autres actions, auxquelles les autres syndicats sont invités à se joindre, notamment la dénonciation du « gaspillage des grands conditionnements ». C’est pourquoi les pharmaciens doivent conserver les grands conditionnements ramenés par les patients à l’officine, pour ensuite les déposer « devant le ministère lors d’une manifestation ».

Par ailleurs, l’USPO revient sur sa détermination à obtenir 300 millions d’euros pour le réseau grâce à cinq propositions : revaloriser la marge du pharmacien en augmentant de 0,10 euro le forfait à la boîte, arrêter les grands conditionnements, consolider le rôle du pharmacien dans les EHPAD (Établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) et écarter le risque des PUI (pharmacies à usage intérieur), obtenir la prise en charge des médicaments conseils par les complémentaires santé, et renforcer la pharmacie de proximité et en milieu rural. Le syndicat appelle à la « sérénité » en soulignant que « dans un moment aussi grave », la profession « n’a pas besoin d’invectives, de calomnies ou de démagogie syndicale ».

Quotipharm.com, le 30/07/2010

Source : lequotidiendupharmacien.fr