OFFICINE PRATIQUE

L’urgence à l’officine en 8 points  Abonné

Publié le 17/09/2013

1 Droits et devoir du pharmacien

Face à une urgence, les pharmaciens sont soumis à une obligation de moyens. Ainsi, l’article 223-6 du code pénal condamne l’abstention volontaire de porter assistance à une personne en péril et la punit de cinq ans d’emprisonnement et 75 000 euros d’amende, lorsque la situation est « sans risque pour lui ou pour les tiers ». Cette obligation est complétée par l’article R.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte