L’UNPF refuse de signer l’avenant générique

Publié le 06/03/2014

L’Union nationale des pharmacies de France (UNPF) menace de ne pas signer l’avenant fixant les objectifs de substitution générique pour 2014. Lors de la Commission paritaire nationale (CPN) qui s’est tenue ce matin, le syndicat a en effet indiqué qu’il ne parapherait pas cet avenant tant que l’arrêté sur la fixation du taux des remises sur les génériques ne sera pas publié au « Journal officiel ». A condition, bien sûr, que celui-ci soit conforme aux demandes formulées par l’UNPF, notamment que le taux soit de 50 %. « L’économie liée aux génériques représente 30 % de la marge officinale, souligne l’UNPF. Cette économie, vitale pour l’officine, est actuellement remise en cause, ce qui risque de provoquer la fermeture de bon nombre de pharmacies. »


Source : lequotidiendupharmacien.fr