Avenant génériques

L’UNPF ne signera pas  Abonné

Publié le 10/03/2014

L’UNION nationale des pharmacies de France (UNPF) refuse de signer l’avenant fixant les objectifs de substitution pour 2014. La raison ? Elle souhaite, avant de s’engager sur cet avenant, que soit publié l’arrêté fixant le taux de remises sur les génériques, a indiqué le syndicat lors de la dernière Commission paritaire nationale (CPN). Autre condition formulée par l’UNPF : que cet arrêté soit conforme à ses attentes, notamment que le taux soit de 50 %, c’est-à-dire le maximum prévu par la loi.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte