L’UNPF dénonce l’immobilisme du gouvernement

Publié le 09/11/2010

L’Union nationale des pharmacies de France (UNPF) vient de décider de ne plus appliquer les termes de l’accord conventionnel avec l’assurance-maladie sur les objectifs de substitution générique pour 2010, tant au plan national, que départemental ou même individuel. Le syndicat souhaite ainsi dénoncer l’« immobilisme du gouvernement » dans une période particulièrement difficile économiquement pour les officines. L’UNPF regrette en effet une désorganisation évidente du cabinet de la ministre de la Santé à la veille du remaniement et l’absence de signe évocateur d’un prochain rendez-vous de négociation concernant l’économie de l’officine.

Quotipharm.com, le 09/11/2010

Source : lequotidiendupharmacien.fr