Vente de médicaments en GMS

L’UDGPO lance la contre-offensive  Abonné

Par
Publié le 05/02/2018
Alors que l’Autorité de la concurrence, auto saisie d’un rapport sur la vente de médicaments en GMS, poursuit les auditions des acteurs du marché officinal, l'Union des groupements de pharmaciens d'officine lance une contre-offensive en alertant le grand public et les parlementaires sur les risques d'une dérégulation.
affiche

affiche
Crédit photo : dr

Bien que 57 pharmacies se soient fait épingler par les contrôleurs de la DGCCRF, l’affaire Lactalis sert la cause de l’officine, selon l’Union des groupements de pharmaciens d’officine (UDGPO) : « La sécurisation du produit dans la chaîne officinale est incomparablement supérieure à celle de la grande distribution. »

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte