L’ostéoporose au masculin  Abonné

Par
Didier Rodde -
Publié le 06/02/2020

L’ostéoporose est loin d’être rare chez les hommes : environ 25 % des fractures ostéoporotiques sont observées chez eux.

Avec une nette augmentation à partir de 70 – 75 ans, et un excès corrélatif de mortalité plus élevé que chez les femmes (un tiers de décès après une fracture de hanche).

Les mêmes sites sont concernés : vertèbres, fémur, humérus, bassin.

Les essais cliniques chez l’homme des traitements anti-ostéoporotiques sont beaucoup moins nombreux.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte