L’Ordre s’alarme d’une « évaporation » des jeunes diplômés

Publié le 31/05/2011

Pour la première fois, l’Ordre des pharmaciens a constaté un arrêt de la croissance du nombre global de pharmaciens en 2010. L’effectif a même légèrement baissé (- 0,1 %), avec 73 pharmaciens de moins qu’en 2009, pour un total de 73 259 inscrits. L’instance, qui souligne que cette baisse n’est « pas significative », note cependant que « la légère augmentation du numerus clausus annuel de 2004 ne parvient pas à compenser les sorties du tableau de l’Ordre ». Chez les titulaires d’officine, on observe un recul de 0,77 % des effectifs. Mais pour Isabelle Adenot, présidente du Conseil nationale de l’Ordre, « le plus inquiétant est l’« évaporation » de près de 20 % des jeunes diplômés, qui ne s’inscrivent pas à l’Ordre après avoir obtenu leur diplôme ». « C’est un réel problème, avec une population qui vieillit et des jeunes qui n’entrent pas dans la profession », s’alarme-t-elle. « Nous avons un défi démographique à relever, sous peine de voir la profession se diriger vers des difficultés évidentes », estime-t-elle.

Quotipharm.com, le 31/05/2011

Source : lequotidiendupharmacien.fr