Consultations officinales

L’Ordre des médecins réagit  Abonné

Publié le 15/01/2009

Le Conseil national de l’Ordre des médecins (CNOM) s’en prend violemment à la dernière campagne du Giphar qu’elle accuse de promouvoir une « consultation aboutissant à conseiller un traitement personnalisé et des adaptations de posologies ». Cette campagne, lancée en novembre dernier, affiche le slogan « Un traitement pour votre santé au quotidien. C’est possible ! » Par ailleurs, le CNOM pointe à nouveau une autre « consultation officinale » proposée depuis mai 2007 par la MTLR à ses adhérents et prise en charge au tarif de la consultation du médecin généraliste.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte