Un entretien avec Isabelle Adenot

L’Ordre déclare 2014 année de la qualité  Abonné

Par
Publié le 20/01/2014
Interrogée par le « Quotidien », la présidente de l’Ordre, Isabelle Adenot, répond sans détour aux questions d’actualité qui préoccupent et mobilisent l’institution ordinale. Défense du monopole, vente en ligne de médicaments, ruptures de stock ou évolutions du dossier pharmaceutique, sur tous ces sujets, Isabelle Adenot s’engage et livre des avis tranchés. Cette année, insiste-t-elle, la qualité de l’acte pharmaceutique sera la priorité numéro 1 de l’Ordre.
LE QUOTIDIEN DU PHARMACIEN.- La ministre de la Santé s’est prononcée clairement contre l’ouverture du monopole pharmaceutique proposée par l’Autorité de la concurrence. Pensez-vous que ce rempart tiendra longtemps ?

ISABELLE ADENOT.- Ce rempart tiendra tant que les pharmaciens le voudront bien. Si la profession reste attachée aux principes de qualité de l’acte et de compétence, sa remise en cause n’aura pas de raison d’être. Si par extraordinaire, elle laissait tomber la qualité, alors là, forcément, les choses risqueraient sérieusement de s’accélérer.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte