La loi et vous

L'ordonnance transfrontalière et l'obligation de délivrance  Abonné

Publié le 21/03/2019
L’ordonnance transfrontalière, notion dérivée des « soins transfrontaliers », est celle qui est prescrite ou dispensée dans un État autre que l’État dans lequel le patient est affilié à la Sécurité sociale. En droit de l’Union européenne, l’ordonnance transfrontalière fait l’objet d’un principe de reconnaissance mutuelle entre les États Membres. Aucun droit national ne peut interdire de façon absolue la reconnaissance d’une prescription transfrontalière. Celle-ci peut simplement être restreinte dans certains cas.

Existe-t-il une obligation de délivrance pour les pharmaciens en droit français ?

La délivrance n’est obligatoire que si certaines conditions sont réunies :

- relative au prescripteur :

Il doit s’agir d’un professionnel de santé légalement autorisé ou habilité à prescrire des médicaments dans l’État membre dans lequel la prescription a été établie.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte