Loi de santé

L’officine pas assez présente  Abonné

Publié le 13/04/2015

LE PROJET de loi de modernisation de notre système de santé actuellement débattu à l’Assemblée nationale parle peu de pharmacie, regrette Gilles Bonnefond. Aussi le président de l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO) vient-il de demander à la ministre de la Santé de prendre davantage en considération les attentes de la profession.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte