Romans de suspense

LIVRES  Abonné

Publié le 26/09/2011
Les romans policiers et de suspense de la rentrée font la part belle – si l’on peut dire ! – à la médecine et à ses serviteurs. Héros ou victimes, ils se jouent du temps et des circonstances.

On ne présente plus Harlan Coben, artiste du suspense et favori du public français depuis la première traduction de ses livres (« Ne le dis à personne... », en 2002, suivie par 11 autres titres). Six mois seulement après nous avoir régalé d’un « Faute de preuves », à la mécanique toujours aussi bien huilée, son éditeur publie

un nouveau collector, le deuxième roman de l’écrivain américain, sorti en 1991 aux États-Unis – il avait 20 ans – et inédit en France.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte