À la veille des fêtes de Noël

L’Italie s’interroge sur la laïcité de l’État  Abonné

Publié le 14/12/2015
À la veille des fêtes de Noël, une question est sur toutes les lèvres : faut-il continuer à respecter la tradition catholique ou s’engager dans la voie de la laïcité au nom de l’égalité entre les religions ?

La question est légitime, plusieurs établissements scolaires ayant aboli cette année en Italie les concerts de Noël et les crèches pour respecter toutes les sensibilités religieuses. Avec la multiplication de ces épisodes d’un bout à l’autre de la péninsule, le débat s’est enflammé.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte