En phase de rodage et malgré des bugs

L’Italie adopte l’ordonnance numérique  Abonné

Publié le 09/10/2014
Il y a un an, l’ordonnance numérique faisait son apparition, d’abord en Sicile, puis graduellement dans d’autres régions. Aujourd’hui, 5 régions italiennes sur 21 l’utilisent.
80 % des ordonnances papier devraient avoir disparu d'ici à la fin 2014

80 % des ordonnances papier devraient avoir disparu d'ici à la fin 2014
Crédit photo : S. Toubon

UN AN APRÈS avoir joué les cobayes en testant l’ordonnance numérique, la Sicile fait le point. Plus de 80 % des feuilles roses, comme les appellent les Italiens en raison de la couleur des ordonnances prescrivant des médicaments remboursables, ont disparu. Un bon résultat, les médecins siciliens rédigeant chaque année quelque 50 millions d’ordonnances. Du côté des titulaires des officines, on apprécie ce système préconisé par le gouvernement du technocrate Mario Monti, en 2012, dans son agenda digital, pour réduire les coûts et dégraisser le mammouth.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte