CPTS

L’interpro tisse sa toile  Abonné

Par
Publié le 03/01/2019
Si les professionnels de santé travaillent ensemble de longue date, il manquait trop souvent une formalisation de leurs échanges pour faciliter le parcours patient. D’abord avec les maisons et pôles de santé, puis depuis 2016 avec les communautés professionnelles de territoire de santé (CPTS), confrères et autres soignants ont prouvé leur capacité à renforcer leurs liens dans l’intérêt du patient.

Alors ministre de la Santé, Roselyne Bachelot formait le vœu en janvier 2009, que sa future loi Hôpital, patients, santé et territoires (HPST) permette une meilleure articulation entre hôpital, médecine de ville et secteur médico-social.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte