Une remise en cause du nucléaire

L’impasse énergétique  Abonné

Publié le 21/03/2011
Le désastre japonais remet en cause la production d’électricité par les techniques nucléaires, même si le débat franco-français a presque masqué l’essentiel, une crise essentiellement circonscrite à l’archipel nippon. La France, dont les centrales nucléaires produisent les quatre cinquièmes de son électricité, est contrainte, qu’elle le veuille ou non à une réévaluation de ses sources d’énergie.

CETTE RÉÉVALUATION devient indispensable à la lumière d’un événement où le système de prévention mis en place à Fukushima sur la base des pires prévisions. Malheureusement, la réalité a dépassé la fiction : un séisme d’une violence telle qu’on n’en connaît que deux aussi puissants depuis qu’a été établie l’échelle de Richter ; un tsunami, dont la vague s’élevait à 17 m alors que les ingénieurs avaient prévu 15 m ; et une inondation des réseaux électriques et des générateurs de secours qui a privé d’eau les réacteurs en train de chauffer.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte