Conseillers ordinaux

L'impact de la territorialisation  Abonné

Publié le 09/02/2017

La loi sur la territorialisation ne sera pas sans incidence sur le nombre des conseillers régionaux. C'est ce que déclarait récemment Isabelle Adenot. Afin de lever toute ambiguïté d'interprétation sur ses propos rapportés dans notre édition du 2 février, la présidente de l'Ordre souhaite préciser son point de vue de la façon suivante : « l'ordonnance aura une incidence sur le nombre des conseillers élus. Il sera revu à la baisse le plus souvent. Toutefois, le conseil central D aura plus de représentants, le nombre d'adjoints ayant augmenté. »

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte